mardi 23 juin 2009

Le coup d'état tranquille

Simon Johnson, professeur au Sloan School of Management du Massussuchets Institute of Technology (MIT) et ancien économiste en chef du Fonds Monétaire International (FMI) signe un article plutôt incendiaire dans l’édition de mai 2009 du Atlantic Monthly où il qualifie le bailout du secteur financier de coup d’état tranquille du complexe politico-financier américain.

Johnson voit une similiarité entre la crise financière américaine et celles qui amènent régulièrement des pays aux économies émergentes à solliciter l’aide de dernier recours du FMI. Il compare les capitaines de la finance américaine aux croonies des républiques de bananes qui, tôt au tard, finissent toujours par faire éponger leurs déboires par le trésor public. Son expérience au FMI lui indique que la seule manière d’implanter les réformes nécessaires dans les pays en difficulté économique est de les forcer à se débarasser de leur oligarchie financière.

Il faudra sans aucun doute attendre que le dollar américain s’écroule complètement avant de voir arriver un tel Day of Reckoning !

The Atlantic Monthly: The Quiet Coup

1 commentaire:

  1. Bravo excellent site sur un sujet fort complexe. J'ai mis votre site en référence sur le mien. Je pose une hypothese sur les PCAA. J'aimerais avoir votre avis. Merci

    RépondreSupprimer